mercredi 29 juin 2011

322km/h

The Asylum est une société de production de films... de série B. On leur doit par exemple Titanic II (oui, car après avoir coulé, le bateau vogue toujours, ayez peur, wouhou...), Alien vs Hunter, Snakes on a train, etc.
La société s'est faite connaître en coupant l'herbe sous les pieds des grandes sociétés de production en les devançant sur leurs projets de blockbusters. Par exemple, Micheal Bay et la Paramount avaient annoncé leur adaptation de Transformers plusieurs mois avant le premier tour de bobine. Il y avait donc des teasers vidéos alors qu'aucune image du film n'avait été tournée !



Et The Asylum en a profité pour fomenter un film sur la guerre des robots contre les humains : Transmorphers !



C'est un excellent exemple des productions asylumiennes : scénario, mise en scène, jeu d'acteur, prise de vue, 3D, montage, tout est mauvais. Mais avec une telle envie (et tellement de clins d'œil aux grands films du genre, de Terminator à Matrix) que le film serait presque plaisant à regarder, à un retour de fête tardif.
Presque, parce que franchement, les interminables conversations dans les couloirs de la base (oui, quand on n'a pas de budget, on dépense le moins possible sur les 3D, donc on passe le plus de temps possible sur ce qui ne coûte rien) finissent d'équarrir l'enthousiasme que vous aviez devant votre écran.

Bref, longue introduction pour parler d'un film qui a attiré mon œil de passionné de voitures : 200 MPH !



Revisitation de la série Fast & Furious, avec courses illégales de voitures (bloquer des rues coûte cher donc on se contentera d'un zone industrielle, déjà qu'il a fallu payer les pilotes... encore que non, si ça se trouve, ils ont fait ça gratuitement pour apparaître dans un film), garage rassemblant un gros baraqué rasé avec le bouc, sa copine chicana en débardeur blanc (partique pour la mécanique d'ailleurs), et la jolie fille qui demande à son amant caché de courir pour la venger...
















Ce qui m'intéresse le plus est justement dans ce moment où, obligé de courir pour la venger, il arrive dans le garage et regarde le projet que lui concocte l'équipe :


C'est violent, pour un designer, de voir des dessins d'enfant dans un film autour de personnalisation automobile... d'autant que dans le premier opus de Fast & Furious, ils avaient porté l'improbable sur un plan vachement plus pro :


Bon, c'est une super-production hollywoodienne, mais en vrai ça donnerait quoi ?


Franchement, demander à un étudiant de sortir 5 dessins potables, ça allait pas coûter cher tout de même, et ça aurait apporté un peu de crédit, parce que se lancer dans une personnalisation de carrosserie avec des dessins qui ne ressemblent même pas à la carrosserie, ça doit pas être évident...
Quelques bons dessins, ça doit pas être difficile à demander...



Ha, au fait, ils ont remis ça :



Le principe est toujours le même : embobiner les gens qui se sont trompés de salle en pensant voir le dernier film à la mode, et surtout bénéficier de la couverture médiatique du vrai blockbuster pour porter cette parodie !

Et puisque Transformers 3 sort aujourdh'ui, je signale qu'ils ont même réussit à sortir un deuxième Transmorphers (avec plus de moyens semble-t-il) :





.

1 commentaire:

  1. I like to get up early to go out and breathe fresh air. I feel that it is good for health and a good habit
    19216811ll.com

    RépondreSupprimer

Rechercher dans ce blog