mercredi 22 novembre 2017

Cours toujours n°2

Pour la troisième année j'ai demandé à mes élèves de préparer un dossier d'histoire du design, et comme à chaque fois il y a quelques jolies perles.
Peu de mauvaises surprises cette année, au contraire, un niveau de travail de fond plus qu'intéressant, une synthèse parfois un peu faible, et quelques ratés de mise en page malgré mes conseils (avisés!) tels que des blocs texte avec une couleur de fond douteuse et pas en rapport avec le reste du dossier, ou des images disposées pour remplir l'espace sur la dernière page alors que les précédentes se tenaient :

 Ensuite il y a les personnes qui espèrent que la flagornerie m'attendrira :

 « Je vous remercie d'ailleurs d'avoir mis ce nom dans l'enveloppe monsieur professeur de design. » je ne m'y attendais pas !

Je préviens à chaque fois mes élèves que je préfère voir des images que beaucoup de texte. Pour autant, et puisque les dossiers de cette année sont d'une très bonne qualité, il y en a qui donnent envie de lire leur texte par la présentation :





.

lundi 13 novembre 2017

11 novembre

Avant-hier c'était le 11 novembre, jour férié commémorant l'armistice de la première guerre mondiale.

Jour férié, donc je ne travaillais pas et j'en étais très content.
D'autres travaillaient.
Il y a les gens dont le travail ne s'arrête jamais, les personnels médicaux, les trains, etc. Il y a les gens qui travaillent à leur compte et finalement, à part leur manque d'implication citoyenne, je n'ai rien à redire qu'ils s'organisent comme ils le souhaitent. Et puis il y a les employé-e-s qui ont travaillé ce jour férié comme si c'était un jour normal, et ça me choque.

Par exemple les gardiens municipaux étaient sur le terrain comme si de rien n'était. Or le 01 novembre ils n'y étaient pas. La municipalité préfère accorder un jour férié religieux et ne pas respecter le jour où on rend hommage aux gens qui sont morts "pour notre liberté".
Je croyais que la France était un pays laïc !

Entendons-nous bien, je ne suis pas patriote, au contraire, je serai plutôt internationaliste, et je suis un fervent pacifiste. Sauf que ces jours-là, on a une pensée pour les pauvres qui se sont fait tués au combat, en général pour assouvir quelque soif de pouvoir et de richesse de puissants qui n'ont pas envoyés leurs enfants au front.
Certaines choses ne changent pas, la France fait toujours la guerre partout dans le monde où Total et Bolloré en ont besoin.

On n'a pas vraiment célébré les 100 ans de la Révolution russe quelques jours plus tôt non plus.
La prise de pouvoir par les bolchéviks en octobre tient plus du coup d'état, qui n'a presque pas versé de sang, mais dans un épisode révolutionnaire plus long.
Un des arguments de Lénine était que cette guerre était celle des puissants, pas celle des peuples.
Les peuples qui se sont invités dès le IIe congrès de l'Internationale Communiste en ajoutant une clause d'auto-détermination comme on dit maintenant, de choix pour les peuples de se libérer de la colonisation.
Une nuit de prise de pouvoir tranquille, qui a pourtant marqué l'histoire du monde pour plus d'un siècle. Et on n'en a pas entendu parler. Si, Arte a diffusé Le cuirasse Potemkine.

Pourquoi ce silence ?
Sans doute parce qu'il serait mal venu de célébrer des gens qui se sont révoltés contre le pouvoir en place, aux ordres de quelques riches familles. Pour redistribuer la richesse à tout le monde ? Ca va pas la tête ? Faut que les riches aient plus d'argent pour qu'ils aient plus d'argent, pour qu'ils... le redistribuent, parce que c'est bien connu, c'est pour ne pas se retrouver sans rien qu'ils défiscalisent et s'exilent fiscalement !

Bref, une semaine durant laquelle j'aurais apprécié de voir plus de célébrations, où les gens m'auraient montré qu'ils réfléchissent à leur vie et à la société dans laquelle nous vivons.
Un espoir vain malheureusement.
.

vendredi 6 octobre 2017

Image polygonée

Je me suis un peu amusé à tester de nouvelles applications de design graphique depuis le début d'année, parmi lesquelles TriangulateImage7 par ConceptFarm. Ce n'est pas la seule application gratuite de low poly que j'ai testée, c'est celle que j'ai préférée (jusqu'à maintenant ;) ).
Il y a un côté hipster à ce genre de traitement de l'image en rappellant les polygones des modélisations 3D. Les FabLabs ont un peu démocratisé ce genre d'esthétique et c'est de plus en plus tendance pour les affiches de festival, ou simplement pour faire une jolie image.

J'ai commencé par un paysage, puis un visage, puis sur d'autres images :


Ce n'est évidemment pas aussi précis que si on choisissait soi-même les pointes des polygones sous Photoshop, mais c'est tellement plus rapide qu'on lui pardonne. D'autant que rien n'empêche de retoucher sous Photoshop pour ajouter ou supprimer des triangles, d'autres formes, d'autres couleurs.
Tant et si bien que j'ai utilisé la technique pour une première affiche, qui sera bientôt livrée, et que je montrerai ici parce que ça fait plaisir de faire quelque chose de nouveau !

A suivre...
.

mardi 12 septembre 2017

C'est la rentrée !

Oui, bien sûr, il y a des gens qui sont rentrés depuis longtemps, et d'autres qui vont devoir attendre que leur école soit reconstruite (et d'autres que les contrats "aidés" de la commune soient validés).
Mais aujourd'hui je recommence l'année avec mes BTS ESF ! Ma troisième promo !

Il se trouve que les première année vont suivre certains cours avec les seconde année, donc il m'a fallu revoir tout mon programme en quelques jours (puisque mon planning a été validé jeudi après-midi!). Et c'est l'occasion de voir l'évolution de mon approche (pour le même contenu, même si je le fais évoluer lui aussi) :
Première année : date, numéro de cours (genre) et thématique principale. Et signature, mais ça c'est juste pour confirmer administrativement que j'ai bien fait mes séances.

Deuxième année, j'ajoute une case pour les travaux évalués à me rendre. Le reste n'a pas trop bougé.

Cette année on peut parler de progression, ça y est, je commence à avoir quelques bribes de langage pédagogique ! C'est très simplifié encore, j'imagine qu'il faudrait que j'aille plus loin, avec des objectifs et leur évaluation, mais en 4 jours (pendant lesquels je travaillais par ailleurs) je n'ai pas eu le temps de faire plus précis.
Et il me manque encore certains éléments, donc ce programme est appelé à évoluer tout seul durant l'année.
Allez, un repas et c'est parti !
.

lundi 28 août 2017

Yes We Cat

C'est mon nouveau tapis de souris (chat, souris, humour, haha).


Parce que j'ai un nouveau job (je dis bien job et pas poste parce que c'est un CDD à temps partiel) pour une association pour laquelle je fais de l'administratif de la communication et de l'événementiel. Un temps partiel qui me laisse le temps pour continuer les formations que je donne depuis 2 ans, et éventuellement de chercher des remplacements ponctuels.
C'est un "emploi aidé" [Contrat d'Accompagnement dans l'Emploi non-commercial pour être précis]. Le dispositif dont le gouvernement a coupé les crédits début août sans préavis. J'ai signé fin juillet, autant dire que j'ai senti le souffle du boulet !

Rechercher dans ce blog