mercredi 21 novembre 2018

Rétrospective Soulages à la fondation Gianadda

De passage par la Suisse j'ai été attiré par une rétrospective Soulages à la fondation Gianadda, à Martigny.

Et soyons directs, j'ai été déçu.
J'espérais découvrir, en voir bien plus. Déjà parce que l'exposition l'évoque : Pierre Soulages est également créateur de mobilier. Pas montré. Ma génération a forcément retenu ses œuvres gigantesques, et je me disais qu'il y en aurait au moins 2 pour se faire face, histoire de dire qu'elles y étaient. Ben non. La plus grande mesure 2m de haut.


Je suis sûr que si on adore ce qu'il fait avant de visiter on va apprécier, parce qu'on nous y montre quelques étapes de l'évolution de son travail.


Pas bien définies, peut-être pas assez mises en valeur ?
Dommage, j'ai fait beaucoup beaucoup de route pour cette exposition, et j'ai payé plein tarif. J'aurais regretté de ne pas la voir, mais je suis déçu de ce que j'ai vu (et de ce que je n'ai pas vu). Et ce n'est pas la première fois que ça me fait cette effet cette année...
.

vendredi 16 novembre 2018

Gilets jaunes

Ne pas aller à la banque, ne pas prendre d’essence, pas de cinéma, pas de transport, pas de course, bref un samedi normal non ?
Vont-ils aller manifester… en prenant leurs voitures ?

Ce « mouvement populaire » porte des tas de questions.

vendredi 2 novembre 2018

Conseillère en immobilier [critique graphique]

Les formations que j'animais apprenaient entre autres à réaliser des communication propres et graphiques. Je serai vraiment curieux de voir ce que mes élèves ont fait comme éléments de communication depuis...

C'est en recevant une pub dans la boîte aux lettres, une enveloppe à fenêtre destinée "A l'attention des propriétaires", on sait tous que c'est un agent immobilier débutant qui se cache derrière.
Pourquoi débutant ? Parce que les chevronné-e-s ont leur réseau pour être au courant de tout.
Je l'ai ouverte par curiosité :

Mise en page par gros encarts, sous Word...
C'est quoi ce chèque cadeau décrocher du chéquier de l'association des commerçants ? L'absence de logo officiel me laisse penser qu'il s'agit d'une arnaque, avec usurpation d'identité, ce n'est pas un vrai agent immobilier, c'est un cambrioleur qui va faire son repérage sous couvert d'estimation offerte !

Et la photo d'illustration... La pinata - courge de saison... en costard... Qui veut gagner des millions ? Mais je ne m'identifie pas, je ne porte jamais de costard.
Apprécions l'effort de l'image détourée (sans fond blanc).


Je passe sur le contenu du texte avec ses formules alambiquées (qui feraient bel effet dans une mauvaise lettre de motivation) pour aller directement au pire : la signature !

"Conseillère en Immobilier", alors déjà pourquoi une majuscule à Immobilier, et désolé mais à voir la photo vous semblez ne pas être une femme, mais je ne voudrais pas froisser votre sensibilité de genre...
Et puis le smoking, non, ça ne fait pas pro, ni "qui a réussi", ça fait jeune qui se lance sans aucune expérience et veut se donner un air. Un jeune loup, ou requin, bref, ça ne m'inspire pas confiance.
La signature, il est capable de l'intégrer au fichier ou a-t-il personnellement signé CHAQUE lettre ?

Et je me demande, plus globalement, si ils ont une identité à suivre ? Les encarts, l'absence de logo... Peut-être que tout cela est volontaire, que la franchise leur donne une trame pour mener leurs campagnes de communication, avec ce côté pas trop précieux pour sembler plus proches des gens ? Auquel cas, le smoking...

.

samedi 13 octobre 2018

Invité-e-s sur France Inter

J'écoute presque tous les jours FranceInter, presque toute la journée.
Passons sur les raisons, et venons en aux faits. Depuis plusieurs années je me demandais s'il y avait une vraie pluralité sur cette antenne, et principalement dans sa matinale, la plus écoutée de France. Et cette année, pire qu'avant, alors... j'ai voulu compter !


La méthode souffre d'énormément de critiques,  parce que je ne suis pas pro de cela, le tout étant de la faire (et rhaaaaa que c'est compliqué de s'y mettre quand on ne se connecte qu'au mieux une fois par semaine à un ordinateur).
Parmi les critiques les plus évidentes, je ne compte pas en respectant tout à fait les groupes parlementaires. Mais le MoDem supportant le gouvernement, je les compte dans la même barque.
 Je ne tiens compte que des familles politiques assumées, sans écouter les propos. Par exemple, des journalistes du groupe Figaro, pour moi c'est un ? dans la case Divers droite, des cinéastes ou documentaristes ne comptent nulle part, etc.

Donc non, ce n'est pas parfait, et si quelqu'un connaît un observatoire qui recense plus méthodiquement (le CSA?) je suis preneur !
Et voici la liste depuis la rentrée :


Je me suis lancé dans un triple recensement : l'émission de 5 à 7 heures, puis L'invité de Léa Salamé (même si des fois c'est quelqu'un d'autre), puis Le grand entretien, je ne sais pas si ça offre plus d'informations, mais ça me permet un peu plus de clareté.
Ce qui me permet surtout de dire que si je ne respecte pas les groupes parlementaires, ma radio non plus !
.

samedi 15 septembre 2018

La crise de 2008

Tout le monde a une petite histoire sur cette période, non ? La mienne c'est Christine Lagarde, il y a 10 ans et une semaine, annonçant dans tous les médias nationaux "Le gros de la crise est derrière nous". Le lendemain, le projet sur lequel j'étais depuis 3 mois (et qui devait me faire vivre pendant 4 ans, avec un bel apport au portfolio) était annulé : sur les 7 "partenaires" (des lotisseurs en gros) 2 avaient prévenu qu'ils se retiraient à cause des conséquences directes de la crise des subprimes, les autres se sont contentés de ne pas se pointer à un comité de pilotage.


Heureusement que cette personne n'a plus occupé aucun poste important depuis !
Et que tous les responsables des banques ont payé pour leurs délits et crimes ! Et que les autorités politiques ont mis un terme à ce genre d'agissements ! Et qu'on ne fait plus de prêt à risques dans le monde !

On n'a jamais beaucoup parlé de la crise de 2011, qui a pourtant été plus destructrice, peut-être pour ne pas affoler les foules, les laisser continuer à croire aux sornettes que ceux qui provoquent les crises nous font avaler pour qu'on ne les résolve pas, après tout, à chaque crise eux gagnent des sous.


L'histoire a retenu que la Deuxième Guerre Mondiale a été déclenchée en septembre 1939, pile 10 ans après le "jeudi noir" à Wall Street (octobre 29).
L'invasion des Sudètes date de fin 38 et c'est certainement le galop d'essai avant les vraies hostilités, et que les pouvoirs d'extrême droite ont déjà chauffé leurs arsenals en Espagne, au Japon, donc le conflit était latent depuis pas mal d'années.
L'Union Européenne au bord de l'implosion, l'extrême droite au gouvernement, l'irresponsabilité des responsables politiques et économiques...

Quand j'étais gamin on a vu les JEux Olympiques à Albertville. La Yougoslavie était alors en conflit armé, même pas 10 ans apr_ès avoir accueilli ces mêmes J.O. d'hiver. Ce spectre me hantait déjà gamin, il n'est que plus fort aujourd'hui :

https://www.franceinter.fr/economie/les-banquiers-centraux-artisans-de-la-crise-de-2008-un-ex-lehman-brothers-accuse

https://www.franceinter.fr/economie/lehman-brothers-dans-la-tete-d-un-trader-en-plein-krach-boursier

https://www.franceinter.fr/emissions/geopolitique/geopolitique-14-septembre-2018

Rechercher dans ce blog