dimanche 31 janvier 2016

Bonne année 2016 !

Ce n'est pas la première fois que j'attends le dernier jour de janvier pour présenter mes voeux, comme un rituel pour conjurer le sort : malgré la fin de la période réservée à cela, mes voeux porteront sur toute l'année à venir, et se renouvelleront tacitement chaque fin de mois !
Pour l'occasion je suis allé au bout du "non-voeux" en ne faisant pas de carte spécifique, mais en sortant une série de cartes "artistiques" :

Yvan TEYPAZ, 2016 : 19 21 ex.018/100
19 21 parce qu'il fallait un titre représentatif. Il s'agit d'une étoffe du XIXème siècle (sans doute un vêtement ecclésiastique) utilisée pour des cartes dans le XXIème siècle.
Une étoffe verte comme l'espoir, avec un motif floral parce que c'est ce à quoi on devrait tous aspirer, un découpage aléatoire parce que chacun en fera ce qu'il voudra, et j'ai conservé les éléments perturbateurs (coutures, fils, etc.) ce qui fait que chaque carte est absolument unique.
J'avais cette idée dans un coin de mon crâne, la nouvelle année aura été l'occasion de la réaliser.

2016 est une année pleine d'anniversaires : mes 10 ans de "carrière" (ou de diplôme?), les 10 ans de l'Amfifanfare, les 15 ans du GrandMACHINChose, les 130 ans de la Saint-Clair, donc c'est une année que je vais fêter plusieurs fois !
Et j'espère qu'elle sera pleine de beaux projets.
.

vendredi 18 décembre 2015

Méchant Youtube !

Je remets ici un article que j'avais fait pour l'harmonie de la Saint-Clair, que je dirige, et pour laquelle je publie quelques vidéos de nos concerts sur YouTube. Et à poster des vidéos de nos prestations sur le net il fallait bien qu'un jour ou l'autre on ait un problèmes avec les droits d'auteurs (on déclare les oeuvres pour les jouer en public, mais pas pour une diffusion publique, fusse-t-elle gratuite sur le web).
C'est le cas depuis cet automne, pour une vidéo de notre concert 200 ans Sax :


J'ai donc découvert qu'un éditeur de partitions avait monétisé cette vidéo, en réclamant sa propriété intellectuelle dessus.
Le fait est que, comme la plupart des morceaux que nous jouons, la partition est née de nos mains pour s'adapter au niveau et à l'effectif de notre formation. En l'occurrence j'ai commencé une version qu'a amélioré Julien (pour ne pas dire qu'il l'a réécrite tellement ma version était rudimentaire).
Ce que je cherchais dans ce morceau c'était le lien entre les différentes formes de jazz symbolisées par le saxophone, donc un Charlie Parker ou un John Coltrane. Cherokee est un morceau de "vieux jazz blanc" dont Charlie Parker disait que c'était en le travaillant qu'il avait pour la première fois trouvé le son qu'il cherchait (le be-bop), et c'était pour moi le début de lé réinvention du jazz. Bref, le morceau parfait.

Nous avons donc élaboré une partition que je serais curieux de comparer à celle de Shapiro Bernstein, mais nous ne l'avons pas copié. Il suffit d'ailleurs d'écouter les deux versions (en même temps, comme dans un Boris Vian?) pour entendre que ce n'est pas la même version, la nôtre étant inspirée de celles sur laquelle ils ont les droits.
Ensuite, nous avons déclaré notre programme à la SACEM, histoire de faire les choses bien (en déclarant la version originale, puisque nous n'avions pas fait la démarche de demande d'autorisation pour que Julien touche des sous sur son arrangement).
Je reconnais que nous n'avions pas déclaré enregistrer pour diffusion publique (via YouTube) puisque nous ne pensions pas forcément diffuser des vidéos de ce concert (et quand bien même, nous le faisons à titre de mémoire et d'information, nous ne touchons rien sur cette diffusion), donc nous n'avions pas réglés tous les droits.

Et heureusement, finalement, puisqu'en la diffusant sur YT nous n'aurions pas touché de sous, et l'éditeur (auquel la SACEM a donc du reverser les droits que nous avons payés) en aurait touché de nouveau. Bref, n'entrons pas dans une polémique biscornue, l'éditeur a donc fait valoir ses droits sur la diffusion de cette vidéo via YT.
YT permet de contester, ce que j'ai fait, en argumentant puisqu'il y a un bloc commentaires pour cela. Et c'est là que je découvre l'hypocrisie de ce système :



"Après avoir examiné sa réclamation, le demandeur a confirmé qu'elle était valide."
Et c'est tout ?

Tu m'étonnes, qu'il l'a confirmée, il n'allait pas simplement se rétracter !!
Aucune argumentation, aucune preuve ! Donc, sur YouTube vous pouvez vous approprier le travail de n'importe qui, suffit de tenter sa chance, ça peut passer ? Ho, cette vidéo de quelqu'un que je ne connais va faire plein de vues, je porte réclamation pour atteinte aux droits d'auteur (sans preuve), il la conteste, je la confirme (toujours sans apporter la moindre preuve) et je peux monétiser SA vidéo ?

Parce que j'ai un peu l'impression que c'est ce qu'il se passe là : certes Shapiro Bernstein a les droits sur le morceau, mais nous avons payé les droits pour le jouer, et il réclame encore de toucher.
Et le plus beau c'est que YT vous propose de faire appel si vous le souhaitez :


... à vos risques et périls, si l'appel est repoussé la vidéo sera retirée du site !
Mais comment l'appel est-il jugé ? De la même manière que la contestation : par le réclamant ?
Aucune information là dessus, donc aucune certitude que ce ne soit pas une embrouille de ce genre...

Je sais que nous ne sommes pas dans notre plein droit puisque nous n'avons pas payé pour diffuser publiquement cette oeuvre, je n'ai pas confiance dans le système mis en place par YT, je ne vais pas prendre le risque d'un avertissement sur notre chaîne (surtout qu'on a 50 vues par vidéos grand max, ça ne va rien leur rapporter de toutes façons).

Hop, une infraction de plus aux droits d'auteur !
.

lundi 14 décembre 2015

Mon quinquennat à moi

5 ans d'activité, et puis s'en va !
5 années que je suis auto-entrepeneur, et j'arrête aujourd'hui.

Avant cela, je remplissais mes missions de designer indépendant grâce au portage salarial, et je regardais l'AE à sa création. Puis les modifications apportées au statut lui ont permis de devenir plus intéressant (tout en étant plus souple) et je me suis inscrit, en janvier 2010.

Cette année il y a plusieurs obligations, entre autres d'avoir un compte bancaire dédié séparé du compte personnel, des taxations foncières, et une ambiguïté quant à certaines assurances. Tout cela devant être mis en place pour le 15 décembre. On est le 14, je n'ai pas envie de me prendre la tête à comprendre comment ça marche à chaque fois que ça change, j'ai peur de ce qu'on me demandera de payer dans un an comme nouvelles taxations, bref, je vais sans doute revenir vers le portage salarial en début d'année. En attendant, je clos mon activité, je relance les dernières factures impayées... et j'ai édité aujourd'hui même mes premières pénalités pour retard de paiement. Le dernier jour, tiens, il était temps !

Avec le nouveau site web qui arrivera dans l'hiver, ça fait plein de changements pour commencer une année 2016 que j'espère pleine de bonnes surprises.

mercredi 9 décembre 2015

Loi 1905

Le 09 décembre 1905, une loi proposée par le député Aristide Briand sépare l'Etat français de l'influence directe de l'église catholique : « La République assure la liberté de conscience. Elle garantit le libre exercice des cultes dans l'intérêt de l'ordre public. » [art.1]

Le clergé n'a donc plus son mot à dire sur la conduite des politiques publiques, la France devient laïque ! Et je tiens à rappeler que cela reste une exception puisque l'Union européenne ne compte que deux états officiellement séparés d'un pouvoir religieux : la France et le Portugal !
Encore qu'une partie de la France (traité de rattachement de l'Alsace à la France) ne suit pas cette loi et assure le culte catholique sur les deniers publics, qu'il s'agit d'une loi et pas d'un principe constitutionnel, et que le Président de la République française est fait « unique chanoine honoraire » de Saint-Jean de Latran depuis Henry IV (roi de France au... XVIème siècle, vous savez, le Roi de France et de Navarre, la poule au pot, etc.), une tradition relancée par René Coty en 1957 ! Rien ne leur interdit de refuser, mais tous les Présidents de la Vème République ont accepté le titre (Mitterand et Hollande l'ont accepté mais on refusé de le recevoir, admettons).

Google n'en a pas fait un doodle, logique, ils ont leur propre religion : le transhumanisme, ils n'allaient pas célébrer une perte d'influence religieuse.
Facebook n'a pas été recouvert de profils Je suis Laïc, en même temps je trouverais cela agressif.
J'en ai à peine entendu une brève sur France Inter ce matin.

Bref, tout le monde s'en fiche.
Alors qu'en pleine période trouble, entre terrorisme se basant sur des arguments religieux, extrême-droite triomphante en surfant sur cette haine cultuelle, pseudo « guerre » des civilisations (alors qu'on ne bombarde pas DAESH au Yemen... pas assez de pétrole), etc., je crois qu'on a besoin de plus de laïcité.
J'ai mal à ma laïcité (hahaha, ça y est, je fais des éditos de journaliste!).

A noter également que le même député portera en 1928 un traité au sein de la Société des Nations pour rendre la guerre illégale ! Lequel traité ne survivra pas à la crise financière de 1929 (dont on connaît les conséquences... que l'on craint de revivre). 
.

mercredi 21 octobre 2015

Yvan prof !

Enfin, pas exactement: formateur !

Après m'être rapproché du métier de prof de design, puis être intervenu en centre de formation auprès de personnes en réorientation professionnelle, je franchis aujourd'hui un nouveau cap en devenant formateur en design dans un centre de formation professionnelle !


Je vais intervenir auprès des BTS Economie sociale et familiale sur les questions de créations de communications, d'espaces, d'environnements et de produits. C'est un BTS en alternance, sur deux ans, ça fait plein de nouveautés pour moi !

Il y a peu d'heures dans l'année donc je reste sur le marché de la recherche d'emploi, et je continue mes missions en indépendant en sus.
C'est une belle année scolaire qui commence !
.

Rechercher dans ce blog

Chargement...