lundi 16 février 2015

Ils cherchent vraiment quelqu'un

Il m'est arrivé de douter de la volonté de certains recruteurs à embaucher quand je voyais comment leur procédure de recrutement était mal organisée, voire pas du tout organisée.
En revanche, d'autres font savoir qu'ils veulent de vous :



J'ai donc reçu 10 offres (qui ne répondent pourtant à aucun critère de mon alerte automatique)... dont 8 fois la même !
Je crois qu'ils cherchent vraiment quelqu'un pour ce poste. Peut-être devrais-je postuler, même si je n'y connais rien en création florale !
.

mardi 3 février 2015

200 ans et un samedi

C'était une grosse organisation, j'ai presque tout fait tout seul, et ça s'est bien déroulé !

photo Josselin Lize

La conférence - concert célébrant le bicentenaire d'Adolphe Sax s'est bien passé !
L'orchestre a bien joué (à son niveau bien sûr, on reste amateurs, mais un gros progrès général par rapport à l'an dernier et un rendu global enthousiasmant), l'acoustique de la salle m'a agréablement surpris et de ce que j'ai entendu le public était ravi.
Pas assez nombreux, c'est le gros bémol de la journée, seulement une quarantaine de personnes, soit moins que pour les projets de l'an dernier, il y a un soucis de communication par les musicien-ne-s à régler.

Peu nombreux mais gourmand, la vente de gâteaux sauvant la recette de la journée, et c'est le premier projet que je mène pour cette association qui rapporte des sous, l'honneur est sauf ! Et ça rend le sourire au chef que je suis !!

Maintenant il est temps de repasser au "travail", et à l'appel à projets à rendre vendredi sur lequel je n'avais qu'esquissé ce que j'ai à faire.
.

mardi 27 janvier 2015

200 ans Sax

Adolphe Sax était facteur d'instruments. Non, il ne les livrait pas en colis, il les fabriquait. Dans une période où il y avait beaucoup d'innovations en la matière, et il a inventé plusieurs instruments qui sont encore utilisés (il en a inventé encore plus qu'on a depuis oublié, et nombre de ses contemporains n'ont pas eu sa chance qu'une de leurs créations traversent le siècle et permette de connaître leur nom).

Il est donc l'inventeur des saxophones, qu'on trouve peu en musique symphonique mais très présents dans les musiques militaires et toutes leurs héritières : jazz, fanfares et harmonies.

Sax est né en novembre 1814, c'est pourquoi j'organise un événement avec mon harmonie pour lui rendre hommage: une conférence - concert, la partie historique étant assurée par Stanislas Janin du Conservatoire de Nantes, la mise en musique par l'harmonie de la Saint-Clair.


C'est ce samedi à la salle Bretagne à Nantes, ouverture des portes à 14h30, 5€.
200ansSax.free.fr


C'est peu dire que je suis fier du projet que j'ai porté depuis le printemps dernier, et j'espère que le public sera au rendez-vous !
.

mercredi 14 janvier 2015

samedi 10 janvier 2015

Suis-je Charlie ?

Je ne peux pas me réjouir de la mort des terroristes.

Je me suis réveillé sur cette pensée ce matin, j'avais eu du mal à voir, lire, entendre, les gens accepter la mort des assassins. Je ne parle pas de s'en réjouir, simplement de l'accepter.
La mort n'est pas la justice de la République. La mort n'est pas la justice, tout court, mais la République se doit d'être exemplaire, elle se doit de n'avoir aucune indulgence envers elle-même. La justice eût été un procès. Un procès durant lequel les assassins auraient été confrontés aux conséquences de leurs actes, un procès durant lequel ils n'auraient pas gagné leur statut de martyrs aux yeux de leurs soutiens, un procès durant lequel on aurait pu expliciter publiquement les risques des intégrismes religieux ou politiques, un procès durant lequel on aurait pu en savoir plus sur leurs réseaux, leurs parcours, la construction du mythe intégriste, bref, un procès.

Rechercher dans ce blog

Chargement...