mardi 27 janvier 2015

200 ans Sax

Adolphe Sax était facteur d'instruments. Non, il ne les livrait pas en colis, il les fabriquait. Dans une période où il y avait beaucoup d'innovations en la matière, et il a inventé plusieurs instruments qui sont encore utilisés (il en a inventé encore plus qu'on a depuis oublié, et nombre de ses contemporains n'ont pas eu sa chance qu'une de leurs créations traversent le siècle et permette de connaître leur nom).

Il est donc l'inventeur des saxophones, qu'on trouve peu en musique symphonique mais très présents dans les musiques militaires et toutes leurs héritières : jazz, fanfares et harmonies.

Sax est né en novembre 1814, c'est pourquoi j'organise un événement avec mon harmonie pour lui rendre hommage: une conférence - concert, la partie historique étant assurée par Stanislas Janin du Conservatoire de Nantes, la mise en musique par l'harmonie de la Saint-Clair.


C'est ce samedi à la salle Bretagne à Nantes, ouverture des portes à 14h30, 5€.
200ansSax.free.fr


C'est peu dire que je suis fier du projet que j'ai porté depuis le printemps dernier, et j'espère que le public sera au rendez-vous !
.

mercredi 14 janvier 2015

samedi 10 janvier 2015

Suis-je Charlie ?

Je ne peux pas me réjouir de la mort des terroristes.

Je me suis réveillé sur cette pensée ce matin, j'avais eu du mal à voir, lire, entendre, les gens accepter la mort des assassins. Je ne parle pas de s'en réjouir, simplement de l'accepter.
La mort n'est pas la justice de la République. La mort n'est pas la justice, tout court, mais la République se doit d'être exemplaire, elle se doit de n'avoir aucune indulgence envers elle-même. La justice eût été un procès. Un procès durant lequel les assassins auraient été confrontés aux conséquences de leurs actes, un procès durant lequel ils n'auraient pas gagné leur statut de martyrs aux yeux de leurs soutiens, un procès durant lequel on aurait pu expliciter publiquement les risques des intégrismes religieux ou politiques, un procès durant lequel on aurait pu en savoir plus sur leurs réseaux, leurs parcours, la construction du mythe intégriste, bref, un procès.

vendredi 28 novembre 2014

Changement de ton

Finalement, ma semaine qui avait mal commencé s'est mal poursuivie...
J'ai changé de conseiller Pôle-Emploi. Jusque là j'étais un « bon élève » faisant tout ce qui était envisageable dans ma recherche d'emploi. J'avoue une grosse baisse de rythme cette année à mesure que le moral s'écroulait, mais au-delà de ma recherche d'un emploi stable j'acceptais des CDD ou des missions courtes. Bref, je n'étais pas un cas désespéré aux yeux des critères factuels, alors que je l'étais, désespéré, de ne pas trouver de situation fixe.

mardi 25 novembre 2014

Contre-attaque

Ma note d'hier était un contre-coup à une mauvaise ambiance... J'ai refusé, dans la même journée, deux propositions de missions !
Pourtant, ma situation professionnelle ne s'y prête pas !!

En réalité, la première était intéressante et dans ce que je voudrais faire, mais c'était une réponse à un appel d'offre pour lequel je suis qualifié sur à peu près un tiers de ce qui m'était demandé, donc difficile d'espérer aller plus loin.
La seconde était plutôt une erreur d'aiguillage, ne concernant ni à mon coeur de métier (même si j'ai les compétences pour l'accepter et que j'adore faire ce que je n'ai jamais fait) ni à mes tarifs (c'est surtout là que le bât blesse).

Zut et re-zut, c'est pourquoi voir une preuve que "j'avais raison" était une nécessité pour ne pas sombrer dans la morosité dès la première matinée de la semaine !!
.

Rechercher dans ce blog

Chargement...